S'informer sur la prison

Sans titre

« Une société se juge à l'état de ses prisons » - Albert Camus

                                                                                                          Résumé :                                                                                                 

En France, la prison est un système punitif phare. Le coût qu’elle représente ne suffit pas à offrir de bonnes conditions de vie et un accompagnement efficace pour empêcher la récidive. Les personnes détenues cumulent souvent les difficultés économiques, sociales et scolaires et sont vulnérables psychologiquement. Le suivi étant plus compliqué dans un environnement surpeuplé, leurs problèmes ne sont pas toujours traités. L’engagement de la société civile est alors nécessaire pour aider la justice à développer des alternatives et aider à la réinsertion des personnes détenues. 

                                                               La prison en France c'est :                                                               

Un système coûteux, qui reste pourtant la référence pour les courtes peines

Page sinformer chiffres 45Page sinformer chiffres 46Page sinformer chiffres 47Page sinformer chiffres 48

Des conditions de détention jugées indignes et une réinsertion inefficace

Page sinformer chiffres 22Page sinformer chiffres 23Page sinformer chiffres 24Page sinformer chiffres 26

  

« Ouvrez une école, vous fermerez une prison » - Victor Hugo

Une surreprésentation des personnes vulnérables et en situation de pauvreté socio-économique, sanitaire et scolaire

Page sinformer chiffres 34Page sinformer chiffres 35Page sinformer chiffres 36Page sinformer chiffres 37

Un accompagnement à renforcer pour limiter la récidive

  Page sinformer chiffres 21  Page sinformer chiffres 19  Page sinformer chiffres 20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il existe pourtant des solutions alternatives à la prison et des peines en milieu ouvert permettant de garder le lien avec la société et les proches et ainsi réduire la récidive grâce à un accompagnement renforcé. Parmi celles-ci, il y a les aménagements de peine comme la libération conditionnelle, la libération sous contrainte, le placement à l’extérieur ou encore la semi-liberté, mais il y a aussi des peines alternatives à la prison comme le travail d’intérêt général ou le contrôle judiciaire socio-éducatif. 

Pour développer ces alternatives et proposer accompagnement, formation et emploi en détention comme à la sortie, la justice a besoin du regard et de l’aide de la société civile.

                                                            Vous souhaitez vous engager ?                                                          

Possible encourage les initiatives citoyennes, notamment grâce au programme Act’ice qu’elle mène avec Ronalpia, accompagnant les projets du secteur pénal et carcéral. Cliquez ici pour en savoir plus sur le programme Act’ice et découvrez les initiatives existantes

Pour faciliter l’inclusion et donner du sens à la peine, nous créons également des événements originaux pour participer à changer les regards et donner envie aux citoyens d’agir. Pour connaître nos événements, cliquez ici

Vous pouvez trouver ici toutes les manières de s’engager avec nous.

                                                                                            Pour aller plus loin :                                                                  

Autres sources :

1 : https://oip.org/en-bref/existe-t-il-des-prisons-speciales-pour-mineurs/
2 : https://oip.org/en-bref/qui-sont-les-personnes-incarcerees/
3 : https://www.insee.fr/fr/statistiques/4797606?sommaire=4928952
4 : http://www.anlci.gouv.fr/Illettrisme/Les-chiffres/Niveau-national